Attention avec les étirements!

Depuis longtemps, les étirements de toutes sortes ont été utilisés dans le but de prévenir la douleur reliée à un entraînement et augmenter la flexibilité.

Nous savons avec certitude que les étirements fonctionnent bien pour augmenter la flexibilité(1,2), mais leur pertinence dans le contexte de performance sportive est bien moins certain.

Certaines études récentes révèlent que l’étirement statique (lors duquel le participant tient une position fixe durant un certain temps) diminuerait la force musculaire de 5.5%, diminue la puissance musculaire de 2% et la performance musculaire explosive de presque 3% (3). Cette diminution de performance serait surtout présente lors d’étirements durant plus de 60 secondes (4), mais les étirements de plus courte durée, soit moins de 30 secondes, n’ont pas encore été suffisamment étudiés afin d’arriver à une conclusion claire.

Lorsque l’on compare les étirements passifs à un échauffement actif et dynamique, on remarque que l’échauffement actif peut permettre un gain de performance dans des activités tels que des push-ups, des pull-ups, le saut en longueur et la force des quadriceps(5), alors que les étirements passifs peuvent diminuer la force au squat de plus de 8% et augmenter de 22% la sensation d’instabilité des membres inférieurs dans ces mêmes squats(6)!

En conclusion, si les étirements peuvent être utilisés dans un contexte de thérapie ou dans le but clair d’augmenter la flexibilité, il serait beaucoup plus sage d’utiliser l’activation musculaire dans un contexte de performance sportive.

Pour plus d’informations, ou pour des exercices d’activation spécifiques à votre condition, consultez votre ostéopathe!

Karl Dagenais, Bsc.Inf., D.O.
Ostéopathe

 

 

 

Références

1. De Weijer, Volkert C., Gerard C. Gorniak, and Eric Shamus. « The effect of static stretch and warm-up exercise on hamstring length over the course of 24 hours. » Journal of Orthopaedic & Sports Physical Therapy 33.12 (2003): 727-733.
2. Feland, J. Brent, J. W. Myrer, and R. M. Merrill. « Acute changes in hamstring flexibility: PNF versus static stretch in senior athletes. » Physical therapy in sport 2.4 (2001): 186-193.
3. Scandinavian Journal of Medicine and Science in Sports March 2013; 23(2):131-48.
4. Kay, Anthony D., and Anthony J. Blazevich. « Effect of acute static stretch on maximal muscle performance: a systematic review. » Medicine & Science in Sports & Exercise 44.1 (2012): 154-164.
5. Journal of Strength & Conditioning Research: July 2008 – Volume 22 – Issue 4 – pp 1286-1297
6. J Strength Cond Res. 2013 Apr;27(4):973-7.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *